vendredi 23 janvier 2015

LA CONSULTATION "DIASPORA PEOPLE OF EUROPE" MADRID 2014


Le palais de l'Escorial

Du 30 septembre au 03 octobre 2014, s’est tenue à l’Escorial près de Madrid en Espagne, la consultation annuelle de la Diaspora Europe, pour l’Évangélisation de la Diaspora installée en Europe.

Cette consultation regroupait des ministères venus de toute l’Europe et impliqués dans l’évangélisation de l’Europe et du bassin méditerranéen. Certains ministères étant très sensibles et compte tenu des récents événements que nous avons connus en France et en Europe, je ne pourrai donner ici le détail de nos travaux.

Nous avons partagé les expériences réciproques et avons pu nous enrichir de celles-ci. Ceci a été l’occasion de rencontrer des partenaires éventuels avec lesquels nous avons eu des discutions intéressantes. Nous avons constaté la progression des évangéliques en Europe, notamment en Espagne qui a été pendant très longtemps un bastion catholique.

Les travaux en atelier ainsi que les exposés en séances plénières ont été très instructifs. Néanmoins, nous déplorons qu’en dépit des suggestions que nous avions faites chaque année, il y ait si peu de représentant de la diaspora dont il est question. Cela donne l’impression que les européens en perte de vitesse dans l’évangélisation de leurs pays et voyant l’expansion rapide des ministères issus de l’immigration voudraient prendre le contrôle de ces mouvements, alors que les ministères de la diaspora des diverses nations seraient plus apte à atteindre les populations immigrées d’Europe. Ils gagneraient tous à travailler main dans la main sans esprit de contrôle ou d’hégémonie d’un côté comme de l’autre.

Il faut reconnaitre, à la décharge des organisateurs, que les héritages de la colonisation rendent cette collaboration quelque peu compliquée, les ressortissants des pays anciennement colonisés étant très réticents à donner la main d’association dans la crainte d’être phagocytés par ceux de l’ancienne puissance coloniale. Un travail de réconciliation entre ces nations serait un gros avantage pour atteindre ensemble les peuples non encore atteints par l’évangile en Europe, parmi les immigrés comme les autochtones.



 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire