jeudi 4 février 2016

MISSION AU CAMEROUN 2015



Annonce dans les rues de Douala


Evangélisation au Cameroun en décembre 2015

Comme chaque année, nous avions un programme d’évangélisation au Cameroun. Il était initialement prévu en trois étapes : la première du 19 au 27 novembre parmi les réfugiés centrafricains à Garoua Boulay, la deuxième du 09 au 20 décembre à Bertoua dans l’Est du Cameroun et nous devions terminer par Douala du 21 au 24 décembre. Un deuil dans la famille ne m’a pas permis de prendre part à la campagne de Garoua Boulay qui avait lieu en même temps que les obsèques dans ma famille et des causes in dépendantes de notre volonté ont conduit le pasteur Emmanuel Koum à annuler notre mission dans cette région. En fin de compte, la campagne à Douala a eu lieu du dimanche 20 au mercredi 23 décembre.

Evangélisation au Rondpoint Makèpè

Pendant quatre jours, nous avons dressé nos chapiteaux au Rondpoint de Makèpe ou nous avons été tour à tour orateurs, le pasteur Emmanuel Koum et moi-même. Ce lieu est un endroit stratégique à la croisée des routes venant de Douala Centre et Bepanda en direction de Bonamoussadi et Logpom ainsi que vers l’Hôpital Général. Il se situe également au milieu d’immeubles qui donnent sur la Place et depuis lesquelles nous avons constaté, d’après de nombreux témoignages que nous avons eus par la suite, que les habitants pouvaient suivre distinctement les prédications. Une publicité avait été faite par des banderoles disposées à deux endroits stratégiques, une au carrefour Bessengue et l’autre à la sortie du Pont de Bonabéri.

La méthode a été différente par rapport à celle de l’année dernière au même endroit où après avoir

passé un film Chrétien nous donnions une prédication en rapport avec le sujet traité dans le film. Cette année nous avons choisi de mettre l’accent sur la louange et les témoignages avant d’aborder le sujet du jour par une prédication évangélique et inviter à la repentance et à donner sa vie au Seigneur. A début, il y avait peu de monde la plupart étant des chrétiens de l’église organisatrice. Mais au fur et à mesure de la louange les chaises qui avaient été disposées sur cette place se remplissaient et au moment de la prédication l’auditoire était nombreux.

Les témoignages étaient tous significatifs et disposaient les cœurs à
la suite du programme. Un seul bémol est que parfois ils étaient longs et donnaient des détails qui n’avaient pas besoin d’être évoqués en public. Il est important que les chrétiens soient formés à donner leurs témoignages de manière brève et concise lorsqu’ils sont faits oralement de sorte qu’ils demeurent attractifs pour celui qui les écoute. Car certains ont souvent des témoignages qui pourraient être extrêmement édifiants mais qui deviennent ennuyeux ou pourraient perdre leur intérêt à cause de la manière dont ils sont exposés. Après les témoignages les groupes de louange conduisait encore quelques chants avant la prédication.

Le thème de la prédication était cette fois-ci : « un monde de souffrance : Jésus, le Chemin la Vérité
et la Vie, est la solution ». Chaque jour le nombre de personnes qui donnaient leurs vies à Christ après avoir entendu la prédication augmentait. Le dernier jour, une femme est venue me trouver pour dire qu’elle suivait les prédication depuis le balcon de son immeuble et qu’elle a été tellement interpellée qu’elle s’est dit qu’aujourd’hui elle descendrait pour venir de plus près et elle a donné sa vie au Seigneur. Que HaShem soit glorifié !

De nombreuses personnes sont venues à Christ pendant ces quatre jours d’évangélisation et nous rendons grâce à Dieu pour nous avoir permis d’être participant à Son œuvre, ouvriers dans Sa moisson. Sa Parole dit que nul ne vient à Christ s’il n’est attiré par Dieu. A lui seul l’honneur et la gloire pour l’éternité. AMEN !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire