samedi 10 juin 2017

MISSION AU CAMEROUN 2016



Campagne publicitaire à Douala


Evangélisation au Cameroun, novembre-décembre 2016

Du 15 novembre au 22 décembre 2016, nous sommes rendus au Cameroun pour une action d’évangélisation en deux temps. Dans un premier temps du 16 au 30 novembre au Nord Cameroun parmi les musulmans et du 16 au 29 décembre à Douala au Sud du Cameroun.

Evangélisation à l’extrême Nord

J’ai rejoint l’équipe du pasteur Emmanuel Koum à Maroua le 19 novembre alors qu’ils avaient déjà commencé les interventions depuis le 15. Cela relevait de la gageure, la compagnie aérienne ayant annulé à plusieurs reprises se vols. Je n’ai pu rejoindre l’équipe que le 19 novembre.

J’ai alors commencé par Maroua où nous avons travaillé jusqu’au 20 novembre. Puis nous nous sommes rendus à Guider un peu plus au sud de Maroua où nous avons prêché l’évangile du 21 au 24 novembre avant de nous diriger à Figuil le 25 et nous y avons évangélisé jusqu’au 27. Puis je me suis rendu à Maroua le 28 après avoir prêché dans une des églises qui nous avait accueillis.

Dans chacune des villes visitées nous avons assuré des séminaires de formation des responsables et du peuple de Dieu dans la journée, nous avons eu de nombreux entretiens avvec les jeunes auxquels nous avons également donné des enseignements appropriés, puis des campagnes publiques en soirée. A Maroua les campagnes ont eu lieu dans les églises, mais pour la première fois depuis que la secte islamiste Boko Haram sévit dans cette région nous avons pu faire des campagnes en plein air à Guider et à Figuil. Nous rendons grâce au Seigneur pour l’œuvre qu’Il a accompli dans cette région. Ce fut émouvant de participer à la moisson du Seigneur. En effet, chaque fois que nous lancions un appel à recevoir le Christ, c’est par centaines que les gens se convertissaient, parmi eux de très nombreux jeunes.
 
Nous avons eu des mois plus tard des retours des pasteurs locaux avec lesquels nous avons travaillé qui nous informaient que suite à notre action, le Seigneurs continuait à ajouter des âmes dans leurs églises ! Que Lui seul doit glorifié ! AMEN !


Evangélisation à Douala

Après le nord Cameroun, l’équipe du pasteur Emmanuel Koum a continué avec une campagne à l’Est avant de descendre à Douala. Pendant ce temps j’ai été l’invité de l’église de la Communauté Francophone Shalom Akwa. Où j’ai eu l’occasion une fois de plus de prêcher l’Évangile et de chanter à la gloire du Seigneur.

Ensuite le pasteur Emmanuel Koum avait organisé une campagne d’évangélisations dans deux quartiers de Douala du 17 au 29 décembre. Compte tenu de mes impératifs de voyage je n’ai pris par qu’à celle de Makèpè du 17 au 20 décembre. Tous les soirs nous nous retrouvions en plein air au Rond-Point Makèpè pour une soirée d’évangélisation. Cette campagne m’a fait prendre conscience du fait que les grandes villes du monde s’universalisent en quelque sorte et que là nous considérons que le christianisme n’a pas de problème, on constate l’endurcissement des cœurs et parfois eux qui se disent chrétiens le vivent un peu comme une vaccination, ou comme ce personnage de la bande dessinée Astérix, Obélixe qui, tombé dans la potion magique enfant, n’avait plus besoin d’en prendre. Alors qu’au Nord c’est par centaine que les gens se convertissaient à l’appel, à Douala quand deux, trois ou quatre personnes se levaient à l’appel pour donner leur vie au Seigneur, nous étions très heureux. J’ai même connu ce que j’appelle « la solitude de l’évangéliste » qui ne voit personne avancer après l’appel.

Nous avons également officié à des mariages et prêché dans des églises à Douala. Le Seigneur s’est glorifié !




 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire